Rapport des publicités politiques sur Facebook Janvier 2021

Pour s’inscrire à notre newsletter, c’est ici.

Ces données sont issues de la bibliothèque des publicités politiques de Facebook.

Analyse des publicités des partis politiques belges (ordre par montant décroissant)

Les publicités de moins de 100€ ont été comptabilisées à 50€ de moyenne. Dans les analyses ci-dessous, nous avons observé le nombre de campagnes, les pages qui ont servi pour la diffusion et les annonceurs (ceux qui ont financé) ces publicités. Toutes les données sont collectées et archivées par nos soins, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’infos : adlens.be@gmail.com

N-VA

La NVA a diffusé 402 publicités à partir de 58 pages pour un montant total de 163.048€.

La page Facebook “NV-A” a dépensé 78.568 € pour 99 campagnes, soit une moyenne de 793,6 € par campagne. La personnalité qui a été le plus mise en avant à travers la publicité Facebook est Bart de Wever, président du parti, avec 35.049 € pour 26 campagnes, soit 1.348,04 € par campagne. Jan Jambon se classe second avec 6.348 € dépensés pour 9 campagnes, soit 705,3 € de moyenne par campagne.

Observation : les publicités diffusées sont payées à la très grande majorité (99%) par la Nieuw-Vlaamse Alliantie.

Vlaams Belang

Le Vlaams Belang a diffusé 246 publicités à partir de 35 pages pour un montant total de 125.523 €.

La personnalité la plus mise en avant est Tom van Grieken, président du parti, avec 16.907 € pour 12 campagnes, soit 1.408,91€ de moyenne par campagne.

Remarque : le Vlaams Belang reste l’annonceur principal de ces campagnes, mais Tom Vandendriessche paie tout de même plus de 10% des publicités. Ce dernier multiplie les comptes annonceurs et se classe deuxième au niveau des dépenses avec 15.130 € pour 66 campagnes, soit 229,2€ de moyenne par campagne.

PVDA et PTB

Le PVDA et le PTB ont diffusé 404 publicités à partir de 30 pages pour un montant total de 82.721 €. Les annonceurs principaux sont PVDA (56.348) PTB (12.659) Comac (8.443) et RedfoxFR, soit les jeunes PTB, (2.105), Redfox Belgie (1.999).

Peter Mertens (20.054 €) est beaucoup plus mis en avant que Raoul Hedebouw (1.185 €).

Groen

Groen a diffusé 447 publicités à partir de 25 pages pour un montant total de 17.476 €. La présidente de parti n’est que la quatrième personnalité la plus mise en avant. Petra De Sutter est la première.

Open VLD

L’Open VLD a diffusé 257 publicités à partir de 36 pages pour un montant total de 17.356 €. La page où le plus grand montant est dépensé est celle d’Alexander De Croo, ensuite celle du parti. L’annonceur principal est l’Open Vld, quelques politicien·ne·s payent eux-même, à noter que Maurits Vande Reyde a dépensé 571 €.

sp.a

La sp.a a diffusé 73 publicités à partir de 17 pages pour un montant total de 16.596 €. L’annonceur principal est Conner Rousseau, le président du parti, avec 15.505 euros dépensés.

MR

Le MR a diffusé 64 publicités à partir de 15 pages pour un montant total de 15.376€. La personnalité la plus mise en avant est Georges-Louis Bouchez, le président du parti, avec 13.888 € dépensés pour 19 campagnes, soit 731 € de moyenne par campagne. A noter qu’il est l’annonceur principal, puisqu’il est le financier de ses dépenses.

CD&V

Le CD&V a diffusé 413 publicités à partir de 38 pages pour un montant total de 15.239 €. Les annonceurs correspondent aux pages qui diffusent les publicités. La personnalité la plus mise en avant est Joachim Coens, le président du parti, avec 1.668 € dépensés pour 20 campagnes, soit 83,4 € de moyenne par campagne.

PS

Le PS a diffusé 85 publicités à partir de 5 pages pour un montant total de 1.605 €, soit un montant de 18,9 € de moyenne par campagne. L’annonceur principal est le PS.

Ecolo

Ecolo a diffusé 49 publicités à partir de 16 pages pour un montant total de 1.463 €, soit 29,9 € de moyenne par campagne. L’annonceur principal est Écolo, mais il faut noter que Philippe Lamberts paie pour 21% des publicités. Il est la personnalité la plus mise en avant, suivi par Georges Gilkinet.

DéFi

DéFi a diffusé 57 publicités à partir de 3 pages pour un montant total de 1.382 €, soit un montant moyen de 24 € de moyenne par campagne. L’annonceur unique est DéFi.

Le top 6 des pages personnelles où les plus gros budgets ont été investis

  1. Bart De Wever (N-VA), 26 ads, 35.049 €

2. Peter Mertens (PTB-PVDA), 57 ads, 20.054 €

3. Tom Van Grieken (Vlaams Belang),12 ads, 16.907 €

4. Conner Rousseau (s.pa), 25 ads, 15.505 €

5. Tom Vandendriessche (Vlaams Belang), 66 ads, 15.130 €

6. Georges-Louis Bouchez (MR), 19 ads, 13.888 €

Partage des dépenses entre parti francophones et flamands

Les partis francophones (DéFi, MR, PS, Ecolo, CDH) ont dépensé 26.541 € au mois de janvier en publicités Facebook. Tandis que les partis néerlandophones (Groen, s.pa, Open VLD, CD&V, N-VA, Vlaams Belang) ont dépensé 355.238 € au mois de janvier en publicités Facebook. A noter que le PTB-PVDA, parti national, a dépensé 82.721 € sur le mois de janvier, très majoritairement pour communiquer vers l’électorat néerlandophone.

Analyse des publicités politiques des pays européens

Au mois de janvier, 566.547€ ont été dépensés en publicités politiques sur Facebook par la Belgique. Après l’Allemagne, l’Italie, la Suède, les Pays-Bas, la France, la Belgique est le sixième pays européen à dépenser le plus sur Facebook. A noter que, par politique, Facebook entend des publicités de candidats à une fonction publique, ainsi que des publicités portant sur une élection, une initiative de vote ou un enjeu social. Les ONG et certains médias peuvent donc être comptabilisés comme politiques.

Le tableau ci-dessus représente les budgets publicitaires, considérés par Facebook comme “politiques”, dans les pays de l’UE pour le mois de janvier. Dans le tableau ci-dessous, le budget total est calculé par habitant.

Pour la Belgique, cela signifie que pour 1.000 habitants, 49€ ont été investis dans des publicités politiques sur Facebook, ce qui place la Belgique au troisième rang pour le montant des publicités politiques pour 1.000 habitants. La Belgique est juste au-dessus des Pays-Pas (46 €). Au point suivant nous allons comparer ces deux pays pour saisir l’enjeu des publicités diffusées par des partis et personnalités politiques parmi ce que Facebook considère comme “publicités politiques”.

Analyse : qui sont les annonceurs politiques ?

En Belgique et aux Pays-Bas, chaque annonceur ayant dépensé plus de 1.000 € au cours du mois écoulé a été identifié et classé dans une catégorie : candidat ou parti politique, ONG, agence gouvernementale, entreprise/société, syndicat, média ou autres. En Belgique, 79 annonceurs ont été identifiés, aux Pays-Bas 78.

Dans l’analyse le schéma ci-dessous, nous avons inclus le budget que les annonceurs ci-dessus ont dépensé. Nous pouvons observer que les publicités des partis et candidats politiques sont nettement supérieures (48 vs 20) en Belgique, et que le montant qu’ils ont dépensé est trois fois plus important en Belgique qu’au Pays-Bas. Il est intéressant d’observer qu’aux Pays-Bas les élections législatives doivent avoir lieu le 17 mars 2021. En Belgique, les prochaines élections se tiendront en 2024.

Partis politiques aux Pays-Bas

A titre de comparaison, voici la répartition des montants dépensés par chaque partis néerlandais en campagnes publicitaires Facebook.

Disclaimer : les données présentées dans cet article ont été extraites manuellement. Il se peut qu’il existe un léger décalage entre celles-ci et les sommes réellement déboursées par les partis.

AdLens is a team of activists, journalists, researchers, data analysts. We work together for more transparency of political ads on Facebook.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store