Rapport des publicités politiques sur Facebook Mai 2021

Pour s’inscrire à notre newsletter, c’est ici, pour découvrir le projet Adlens et ses membres, c’est par .

Les données que vous allez découvrir sont issues de la bibliothèque des publicités politiques de Facebook. Les publicités de moins de 100 € ont été comptabilisées à 50 € de moyenne. Dans ce rapport, vous trouverez les données du 1 au 31 mai 2021. Toutes les données sont collectées et archivées par nos soins, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’infos : adlens.be@gmail.com.

Montants investis en publicités FB par les partis politiques belges en mai

Les partis ont dépensé 376,949 € en mai. Ce qui revient à 61% des publicités considérées comme politiques par le réseau social. En comparaison, aux Pays-Bas, les partis ont dépensé 16,801 € durant la même période, l’équivalent de 2% de toutes les publicités considérées par FB comme politiques.

A noter que, par politique, Facebook entend des publicités de candidats à une fonction publique, ainsi que des publicités portant sur une élection, une initiative de vote ou un enjeu social. Les ONG et certains médias peuvent donc être comptabilisés comme politiques.

Analyse

En comparant les dépenses en publicités politiques en Europe (le budget total des publicités marquées par Facebook comme politiques au prorata de population), nous remarquons une dépense élevée en Finlande et à Chypre, où des élections étaient en cours. La Suède, le Danemark et le Royaume-Uni sont traditionnellement bien représentés dans cette liste, suivis par la Belgique et Malte.

A l’exception du Vooruit et de l’Open VLD, la plupart des partis belges ont investi les mêmes budgets qu’en avril dans leurs campagnes Facebook et Instagram. Le plus gros dépensier reste la NVA avec une légère augmentation de 6.000 euro.

Le Vooruit a fait une augmentation significative de 10.000 €, tandis que Open VLD diminue ses dépenses de 6.000 €, ce qui revient à 25% de leur budget d’avril.

Autre évolution, du côté francophone, le PTB a dépassé le MR en termes de dépenses.

Dans notre collecte de données, nous suivons non seulement les pages principales des partis, mais nous incluons également les pages locales et affiliées, ainsi que les pages des ministres, des présidents de parti, etc.
La plupart des partis consacrent la majorité de leur budget (+50%) aux candidats, ministres et présidents de parti. C’est le cas de la N-VA, du Vlaams Belang, du Vooruit, de Groen, du MR, du CdH, d’Ecolo, du PS. Les exceptions à cette “règle” sont le PVDA et le PTB, le CD&V et l’Open VLD.

Analyse des personnalités politiques mises en avant

La N-VA compte 4 hommes politiques dans le top 10 des personalités politiques les plus mises en avant. Deux du côté du Vlaams Belang. Vooruit, PVDA, MR et Groen complètent notre classement. Alors que l’investissement de Bart de Wever est légèrement inférieur à celui d’avril (-2.037 €), les plus grands changements se situent juste en dessous de lui. Tom van Grieken a investi 10.241 € de plus qu’en avril, et Conner Rousseau a largement augmenté ses dépenses : 18.179 € de plus qu’en avril, ce qui donne un total dépensé de 20.019 € en mai. Peter Mertens, Tom Vandendriessche et Jan Jambon sont restés sur les mêmes dépenses qu’en avril. Ben Weyts et Zuhal Demir ont légèrement augmenté, tandis que GL Bouchez a moins investi. Petra de Sutter est revenue parmi les plus figures les plus dépensieres, elle et Zuhal Demir restent les seules femmes de cette liste.

Merci à Geert pour la récolte des données, ainsi qu’à Thomas pour la visualisation!

AdLens is a team of activists, journalists, researchers, data analysts. We work together for more transparency of political ads on Facebook.

AdLens is a team of activists, journalists, researchers, data analysts. We work together for more transparency of political ads on Facebook.