Rapport des publicités politiques sur Facebook Mars 2021

Pour s’inscrire à notre newsletter, c’est ici, pour découvrir le projet Adlens et ses membres, c’est par .

Les données que vous allez découvrir sont issues de la bibliothèque des publicités politiques de Facebook. Les publicités de moins de 100€ ont été comptabilisées à 50€ de moyenne. Dans ce rapport, vous trouverez les données du 1 au 31 mars 2021. Toutes les données sont collectées et archivées par nos soins, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’infos : adlens.be@gmail.com, on se fera un plaisir de vous répondre.

Montants investis en publicités FB par les partis politiques belges

N-VA

145.502 € (-46.224 € par rapport à février). De janvier à mars 2021, la N-VA a dépensé 500.276 € en publicités sur Facebook.

Vlaams Belang

90.877 € (-28.644 € par rapport à février). De janvier à mars 2021, le Vlaams Belang a dépensé 335.921€ en publicités sur Facebook.

PVDA

49.838 € (+1.708 € par rapport à février en comptant PVDA et Redfox België). De janvier à mars 2021, le PVDA a dépensé 156.225 € en publicités sur Facebook

Vooruit

34.825 € (+13.600 € par rapport à février). A noter que le s.pa est officiellement devenu le Vooruit le dimanche 21 mars. La publicité faite autour changement de nom du parti explique a elle seule cette augmentation. De janvier à mars 2021, le Vooruit / s.pa a dépensé 72.646 € en publicités sur Facebook.

Open Vld

27.723 € (+5.858 € par rapport à février). De janvier à mars 2021, l’Open VLD a dépensé 66.824 € en publicités sur Facebook.

Groen

20.320 € (-14.837 € par rapport à février). De janvier à mars 2021, Groen a dépensé 72.953 € en publicités sur Facebook.

CD&V

16.609 € (+2.213 € par rapport à février). De janvier à mars 2021, le CD&V a dépensé 46.244 € en publicités sur Facebook.

MR

10.933 € (-806 € par rapport à février). De janvier à mars 2021, le MR a dépensé 38.048 € en publicités sur Facebook.

PTB

10.755 € (+ 2.760 € par rapport à février en comptant PTB, Comac et RedfoxFR). De janvier à mars 2021, le PTB a dépensé 41.977 € en publicités sur Facebook.

CDH

7.224 € (- 1.220 € par rapport à février). De janvier à mars 2021, le CDH a dépensé 22.383 € en publicités sur Facebook.

Ecolo

2.454 € (+488 € par rapport à février). De janvier à mars 2021, Ecolo a dépensé 5.885 € en publicités sur Facebook.

Défi

1.678 € (+659 € par rapport à février). De janvier à mars 2021, Défi a dépensé 4.079 € en publicités sur Facebook.

PS

1.479 € (+594 € par rapport à février). De janvier à mars 2021, le PS a dépensé 3.969 € en publicités sur Facebook.

ProDG

366 € (+304 € par rapport à février).

Conclusion

Les sommes investies par la N-VA et le Vlaams Belang diminuent nettement, et ce même si le mois de mars est 3 jours plus long que le mois de février. Le PVDA reste en troisième position. Le Vooruit augmente fortement ses dépenses et se classe en 4e position au mois de mars tandis que Groen les diminue de manière assez significative et passe à l’avant dernière place du côté flamand.

A noter que le MR, parti francophone qui investit le plus (bien que le PTB se soit très fort rapproché au mois de mars), diminue à nouveau ses dépenses.

Analyse des personnalités politiques les plus mises en avant

Bart De Wever (N-VA) avec ses 23 publicités pour un total de 37.777 €

Peter Mertens (PVDA) avec ses 66 publicités pour un total de 13.893 €

Conner Rousseau (Vooruit) avec ses 32 publicités pour un total de 13.315 €

Tom Van Grieken (Vlaams Belang) avec ses 13 publicités pour un total de 10.838 €

Jan Jambon (N-VA) avec ses 9 publicités pour un total de 10.303 €

Zuhal Demir (N-VA) avec ses 16 publicités pour un total de 9.039 €

Georges-Louis Bouchez (MR) avec ses 15 publicités pour un total de 9.000 €

On remarque que les figures les plus mises en avant restent majoritairement les présidents des différents partis.

Top 3 des posts les plus sponsorisés en mars

10.000€ Lien de la pub
8.000€ Lien de la pub
5.600€ Lien de la pub

Analyse des publicités politiques des pays européens par habitant en mars

Au mois de mars, 593.177 € (- 69.096 € par rapport à février) ont été dépensés en publicités politiques sur Facebook en Belgique. Les trois premiers mois de l’année 2021, 1.821.997€ ont été investis en publicités politiques sur Facebook. La Belgique est le septième pays européen à dépenser le plus sur ce réseau social (elle se classait huitième le mois dernier).

A noter que, par politique, Facebook entend des publicités de candidats à une fonction publique, ainsi que des publicités portant sur une élection, une initiative de vote ou un enjeu social. Les ONG et certains médias peuvent donc être comptabilisés comme politiques.

En termes de dépenses par habitant, la Belgique se positionne en sixième place juste derrière le Royaume-Uni. Les Pays-Bas se classent en tête. A savoir que des élections se sont déroulées du 15 au 17 mars 2021 chez nos voisins.

Analyse de la part de publicités véritablement politiques

Dépenses au mois de mars

Comme nous le notions dans notre précédent rapport, les chiffres européens sont probablement à relativiser par rapport à ce qui se fait en Belgique. Dans notre pays, la proportion de publicités réellement politiques est très élevée. Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus, la Belgique et les Pays-Bas présentent une répartition très proche entre publicités réellement politiques et non-politiques (en provenance d’ONG, etc.). Or, comme nous l’avons souligné, les Pays-Bas se trouvaient en période électorale au mois de mars. Au lendemain des élections, les dépenses néerlandaises en publicités politiques chutent, la différence entre la Belgique et son voisin du nord, redevient flagrante. Le graphique ci-dessous illustre la période qui suit les élections.

Dépenses après les élections au Pays-Bas

Le cas des Pays-Bas : le sprint final

Comme mentionné plus haut, les élections néerlandaise se sont tenues entre le 15 et le 17 mars. Les quelques jours précédant, les partis ont massivement investi sur Facebook. En effet, comme le montre le graphique ci-dessous, le début du mois de mars se caractérise par des dépenses équivalent à 100.000 € tous acteurs confondus. La tendance s’est accélérée petit à petit pour atteindre un pic le 16 mars, où 306.404 € ont été dépensés en une journée, pour chuter drastiquement le 18, soit le lendemain des élections. A cette date, les différents acteurs n’investissent plus qu'un dixième de ce qui a pu être dépensé le 16 mars.

Dans le graphique ci-dessus, la catégorie “pol + non pol” intègre les différents acteurs tandis que la catégorie “partis politiques”, n’inclut que les différents partis.

AdLens is a team of activists, journalists, researchers, data analysts. We work together for more transparency of political ads on Facebook.

AdLens is a team of activists, journalists, researchers, data analysts. We work together for more transparency of political ads on Facebook.